Hello,

Pas facile de s’épanouir au travail quand on fait ses premiers pas dans la vie active. 

Toute la semaine, tu attends le week-end avec impatience. Et le week-end enfin arrivé, tu es fatiguée, et tu te gâches ce dernier en pensant au travail, parfois la boule au ventre. 

La semaine, rebelote : horaires à n’en plus en finir, des objectifs insensés et impossibles à atteindre, un manager qui te traite comme une idiote finie. Bah oui, tu es une femme, jeune, pas beaucoup d’expérience, donc forcément, tu ne comprends rien…sic…

Si on ne prend pas garde, petit à petit, tu finis par entrer dans un engrenage infernal : stress, fatigue, perte de confiance et impression de passer à côté de sa vie…Tu ressens cela aussi ? 

Sache que tu n’es pas la seule.

Je suis passée par ces phases aussi. 

Moi, c'est  Pamela.

Après un bac+5 en commerce international, management et gestion de projets, j’ai rapidement eu des responsabilités, dans ma vie professionnelle.

Pendant mes 4 premières années, dans la vie active, je travaille dans l’évènementiel. Je participe au lancement de deux salons de mode internationaux, en Asie. C’est un secteur plutôt stressant. Je voyage beaucoup, il y a de la pression. Mais j’ai la chance d’avoir une manager qui me fait confiance et aux côtés de qui j’apprends beaucoup. Lorsque ma mentor quitte l’entreprise, je décide de partir également pour voler de mes propres ailes et évoluer. Je continue de me former et gagne en expérience, jusqu’à devenir manager et chapoter le service marketing d’une société industrielle. Je débarque dans un milieu “d’hommes”. Là, plus que jamais, je comprends rapidement l’importance pour une femme de savoir s’affirmer et avoir du leadership. J’évolue dans un milieu très masculin, où je suis l’une des plus jeunes au comité de direction. Femme, jeune, noire : j’analyse et intègre rapidement les codes, pour “survivre” et réussir mes défis, tout en restant moi-même. Deux mots s’imposent alors pour parvenir à m’épanouir dans mon travail : CONFIANCE et AUDACE. 

Pourquoi je te raconte tout ça ? Dans une vie pas si lointaine, j’ai été une cadre sup’ stressée, qui travaillait à la Défense. Ma routine, c’était plutôt métro (RER plus exactement) boulot dodo… Attention, j’aimais beaucoup ce que je faisais, mais j’aimais beaucoup moins l’état de stress et de pression dans lequel mon job me mettait.

Parce que le travail occupe une grande partie de nos vies. Selon une étude* de l’INSEE, un cadre passe, en moyenne, 1850 heures par an à travailler. Il est donc important de se sentir bien et d’aimer ce que l’on fait. 

Pourtant, je sais ô combien le monde du travail peut être prenant, envahissant et stressant… Je ne sais pas si tu en as conscience, mais les femmes ont tendance à se mettre beaucoup (trop) de pression. Cela devient un enjeu obsessionnel. Parfois plus encore lorsque l’on est une jeune femme issue de la “diversité”. Malgré mes succès et mes réalisations, j’ai moi aussi connu le syndrome de l’imposteur, parfois le manque d’assertivité et le difficile équilibre vie pro vs vie perso à trouver. 

On n’est pas venu ici pour souffrir !

C’est une restructuration économique, il y a 3 ans, qui m’a permis d’ouvrir le champ des possibles et donné la liberté de réfléchir sur moi, sur ce que j’aimais, et surtout à ce que je ne voulais plus dans ma vie. 

Nous sommes nombreuses à connaître au cours de notre carrière, une rupture, une profonde remise en question voire une réorientation. Si l’on en prend conscience et que l’on sait réagir, ces crises ne sont pas forcément préjudiciables. Il est même possible de s’en servir pour rebondir et en faire une force. En effet, la vie professionnelle est loin d’être un long fleuve tranquille. La résolution de ces conflits intérieurs permet souvent de grandir, trouver du sens et passer à l’étape supérieure. 

Ainsi, au cours de ces dernières années, j’ai appris tellement de choses – et j’en apprends encore – à travers mes rencontres, mes voyages, mes lectures et mes différentes expériences. Je me suis également formée au coaching. Ma première décision a été de dire STOP au stress. EXIT les relations toxiques et les activités que je m’obligeais à faire juste parce que je pensais “qu’il fallait le faire”.

blog self care

Aujourd’hui, consultante en Marketing et Communication Web et journaliste en devenir, je souhaite partager sur ce blog, les conseils que j’aurais aimé recevoir moi-même, avec un maître mot : le self-care, prendre soin de soi, sa santé physique, émotionnelle et mentale. Dit comme ça, cela peut paraître égoïste, mais quand on y réfléchit bien, cela ne l’est pas tant que ça. J’ai compris que c’était de ma responsabilité personnelle de prendre soin de mon bien-être. 

Ici, tu trouveras des échanges, rencontres et clés pour t’inspirer, et t’aider à gagner en leadership et je l’espère t’épanouir à tout niveau dans la vie, toujours dans la bienveillance. Car à mes yeux, l’épanouissement personnel et la liberté d’esprit passent aussi par là. 

Et si on ne prend pas soin de soi, qui le fera au final ? 🤔

Voici un guide où je partage avec toi une méthodologie pour développer ton leadership au quotidien. Tu peux le télécharger gratuitement ici !