Logo_MzllePamela_V2-NoBG
selfcare

Et si le monde d’après était enfin le monde du self-care

En ces temps de crise globale, le terme self-care est sur toutes les lèvres. Il se définit comme les gestes que l’on pose pour prendre soin de notre santé mentale, émotionnelle et physique. Mais concrètement, comment on fait pour prendre soin de soin, dans ce monde qui va trop vite ?

Pour certains, il s’agit de soins au spa et de jus détox. Pour d’autres, il s’agit d’un verre de vin et d’un bon livre. Que ce soit par un mode de vie sain ou par de la relaxation et du chill, le but du self-care est comme son nom l’indique prendre soin de soi, dans le but de se procurer soi-même un peu d’équilibre dans nos vies qui vont à 100 à l’heure. 

C’est dans les écrits de la poètesse afro-américaine, féministe et lesbienne Audre Lorde que le sens tel que l’entendent les féministes actuelles a vu le jour. Atteinte d’un cancer, Lorde tient un journal de sa maladie dans les années 1980, qui sera publié sous le titre A Burst of Light (Un souffle de lumière). Elle y écrit que prendre soin de son corps lui donne  des prototypes précieux pour des luttes qu’[elle] mène dans d’autres domaines de [s]a vie   elle qui fait face à l’intersectionnalité

Caring for myself is not self-indulgence. It is self-preservation, and that is an act of political warfare” Audre Lorde.

 

Non, le self-care n’est pas juste à un hashtag instagram trop tendance. Pour moi, il s’agit plutôt d’une vraie valeur et d’une introspection pour définir ses propres besoins réels. Le self-care est particulièrement important en période de crise globale, comme nous en connaissons actuellement, lorsque vous ressentez de l’incertitude, de l’anxiété ou même de la panique. C’est donc un travail de lâcher prise pas aussi facile que cela en a l’air.

 

Retrouve ton rythme

Alors, comment faire pour prendre soin de soi ? En vrai, il n’y a pas une réponse toute faite : chacun a sa formule.

Quand on pense au self-care, on a souvent une vision de thé vert, de chandelles et de méditation. Mais, il s’agit surtout de faire en fonction de soi, ce qui est le mieux pour soi à l’instant T. Ainsi, tu peux très bien opter pour son aliment réconfortant préféré, prendre un bain relaxant ou appliquer un masque pour le visage. C’est toi qui vois, tant que cela te fait plaisir. Le maître-mot est le bien-être !

Comment savoir si ta technique sera efficace ? Pour cela, réfléchis à la dernière fois où tu t’es senti(e) réellement détendu(e), énergique ou inspiré. Qu’est-ce qui t’a fait te sentir ainsi ? Était-ce un dimanche matin passé à faire la grasse mat’? Une séance de running ? un temps de qualité avec un proche ?

Ta définition du self-care t’appartient, peu importe en quoi il consiste. Le self-care n’a pas besoin d’être partagé sur les réseaux sociaux pour être valide. Fais-le pour te sentir mieux, pas pour mieux paraître aux yeux des autres. Parfois, la meilleure manière de prendre soin de soi est de faire des activités terre-à-terre, comme cuisiner, si c’est ce que tu aimes, ou tout simplement rêvasser en regardant les nuages. C’est parfait car cela t’apporte un sentiment de quiétude. Nul besoin de faire compliqué!

Sois le maître de ton temps

Dans un monde où le fait d’être occupé(e) est survalorisé, il faut parfois avoir le courage de dire stop. Parce qu’essayer de conjuguer un emploi à temps plein, un emploi à temps partiel, une relation amoureuse, les études, la préparation des repas, le sport… ça peut être épuisant ! Soyons honnêtes, la course après le temps et nos plannings trop remplis nous laissent peu de temps pour nous et peuvent mener à un surmenage.

Une fois ta propre conception du self-care déterminée, reprends le contrôle de ton agenda et fais de ton bien-être une priorité. Prendre soin de soi n’est pas un luxe, c’est une nécessité pour vivre une vie saine et équilibrée. Donc on arrête de culpabiliser ! On opte pour une digitale detox, on refuse les réunions à rallonge. Bref, on ose dire stop à tout ce qui draine notre énergie, et on prend du temps pour SOI.

Récolte les bienfaits

Non, il n’y a rien d’égoïste là-dedans ! Prendre soin de soi a des bienfaits importants, comme réduire le stress, améliorer les relations interpersonnelles et augmenter l’estime de soi. Le plus difficile est de faire l’effort d’instaurer ces nouvelles habitudes et de faire de la place dans son agenda. Pour commencer sur une bonne base, créer une routine facile à suivre quotidiennement, en se créant des petits rituels, comme par exemple le démaquillage, le soir en rentrant chez soi.

Regarde comment tu te sens avant et après et modifie ta façon de faire si tu as l’impression que ça ne fonctionne pas pour toi. N’oublie pas que tout le monde est différent ; suis ton instinct, tu finiras par trouver ton propre équilibre, ta propre routine bien-être.

 

Qu’en penses-tu ? As-tu déjà ta propre routine self-care ?

pinterest mzellepamela

Partage ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu peux peut-être aimer...